PICASSO LEVER DE RIDEAU
l’arène, l’atelier, l’alcôve.
Du 21 juin au 7 octobre 2018


De la série des Saltimbanques gravée en 1905 aux dernières planches érotiques de la Suite des 347, eaux-fortes réalisées entre mars et octobre 1968, Picasso n’a cessé de privilégier le thème du spectacle dans son recours à l’estampe.
Du chapiteau à l’arène, de l’arène à l’atelier, de l’atelier à l’alcôve, ce sont les prouesses du cirque, le combat des taureaux, les créations des peintres et sculpteurs face au modèle, enfin les joutes d’amour des corps enlacés, qui sont tour à tour présentés sur le devant de la scène.
Cette « grande parade » aux mille acteurs sera magnifiquement évoquée dès le 21 juin 2018 au Cabinet cantonal des estampes du Musée Jenisch dans une exposition rendue possible grâce aux récents dépôts de la Fondation Werner Coninx et de la Fondation Jean et Suzanne Planque.

Exposition du 21 juin au 7 octobre 2018.